L’interrogatoire

21 décembre 2018
Elisa, Fleurier, Suisse

Je n’ai pas trop aimé ce livre, car c’était toujours des personnes différentes qui parlaient, à chaque chapitre différent. Moi, je préfère quand il y a des dialogues, c’est plus pour les grands je trouve. Il y a juste à la fin que c’est mieux.                                                       

 

Site offert par © Fondation Gloriamundi    Logo de la Fondation Gloriamundi   Avec le soutien de la Loterie Romande Graphisme Cindy Heimo, Illustrations Jérémie Borel