1ère activité

 

Bonjour à tous!

 

Tout d’abord un grand merci à toutes les classes participantes, élèves mais aussi enseignants volontaires dans cette aventure!
Car même si c’est une aventure passionnante, cela demande du temps et de l’investissement pour chacun d’entre vous, donc je vous félicite déjà d’avoir franchi le pas de ce premier message!
J’ai apprécié toutes les photos qui accompagnent vos écrits, car elles me permettent de mieux vous connaître (mention spéciale pour la photo de l’école ECLF de Berne ainsi qu’à la classe de Vésenaz avec la page de carnet d’Alix déjà engagée dans le vif du sujet).

 

Pour commencer, cette seconde correspondance, je vais tout d’abord répondre à quelques questions générales.

 

1°/ Certains d’entre vous m’ont demandé “Pourquoi avoir choisi ce métier ?”

 

Cette envie de faire un métier tourné vers la création m’est venue un peu tard….car jusqu’à l’âge de mes 14 ans, mon orientation était tournée vers le monde animalier…Les chevaux en particulier (palefrenière, vétérinaire…).
Et puis une mauvaise chute de cheval m’a contrainte à arrêter l’équitation pratiquée en loisirs…et du coup j’ai remplacé cette activité du mercredi par des cours de dessin dans une association. Les nombreux outils et l’aspect créatif m’ont fascinée.
Par conséquent, quand il a fallu choisir une orientation suite au BAC (diplôme de fin d’étude secondaire que l’on obtient vers 18 ans) eh bien j’ai choisi une école tournée vers le dessin, et en particulier l’illustration.

 

A la sortie de cette école d’Arts Appliqués, en 2003, il a fallu chercher du travail, et ce n’était pas chose facile! Heureusement les éditions Magnard m’ont confié mon premier roman, en 2004, avec une quinzaine d’illustrations à réaliser.

 

avion

 

2° / Le dernier album paru en cette fin d’année est “La soupe aux épices” aux éditions P’tits Bérets.

 

soupe

 

3°/ Je vous avais dit également souhaiter vous transmettre quelques planches extraites de mon carnet de voyage avec des jeunes déficients et jeunes collégiens autour de la pratique de l’aviron sur le Lac Léman. Je les rencontre chaque mercredi. Sur un carnet, je note ce qui se passe, je dessine et je prends des photos.

 

planche7

 

4 °/ Une classe souhaitait connaître l’âge de ma fille que j’emmène à l’école… Comme vous avez pu le voir, je suis partie avec la poussette…
Cela suppose qu’elle a encore de petites jambes….alors? OUI gagné, elle a 4 ans et elle est en 2ème année de maternelle (je sais que vous n’avez pas tout à fait les mêmes “appellations” en Suisse et Belgique, je laisserai donc à votre enseignant le soin de traduire).

 

Le sujet de notre carnet et l’organisation des séances

 

Comme je vous l’avais expliqué dans mon premier message, je vous propose de réaliser un carnet de voyage sur le thème du “chemin de l’école”.
Il me semble important que chaque classe garde ce sujet en tête pour ne pas trop se disperser.
Le chemin de l’école signifie le “parcours” que chacun réalise pour venir à l’école.
Un parcours géographique mais aussi lié à pleins d’éléments et d’actions. Je vous rappelle les exemples donnés dans mon premier message :

 

– COMMENT ? à pied, à vélo, en voiture, en transport en commun ?
– AVEC QUI ? un parent, un frère, un ou des amis, seul ?
– DANS QUELLES CONDITIONS ? avec de la musique, dans le silence, en lisant un magazine ou les textos de votre portable, avec votre petit déjeuner dans les mains ?
– QUELLES CHAUSSURES ce matin ?
– LA METEO ?
– VOTRE SAC d’école, qu’y a-t-il dedans, pour quelles matières ?
– LE POINT DE départ du chemin (la maison, un ami, un parent, un abri bus ?) et le POINT D’ARRIVEE du chemin (le trottoir de l’école, le parking de l’école, le métro…)
– QUEL est l’environnement ? bâtiments ? reliefs ? champs ?
– UNE ANECDOTE peut-être ce matin ? un chien est venu à votre rencontre sur le trajet ? un jeune a manqué se faire écraser ? des bouchons ? les pompiers ? une rencontre inopinée ? une découverte insolite ?

 

J’encourage vraiment toutes les classes à aller voir le film de Pascal Plisson, car c’est vraiment le point de départ de notre réflexion.
Pour ceux qui ne seraient pas en mesure de se rendre en salle de cinéma, essayez de visionner la ou les bandes annonces sur internet.

 

En ce qui concerne l’organisation des 5 activités
les 3 premières activités seront tournées vers l’élaboration d’un carnet de voyage individuel et les 2 dernières vers un carnet de voyage collectif.

 

Activité n°1 individuelle en 2 temps :

 

1°/ J’invite chaque enfant et chaque enseignant à réaliser son carnet de voyage.
Pour éviter d’avoir quelque chose de trop complexe à confectionner, je vous propose de réaliser un “livre accordéon”.
Format fermé : 10 x 15 cm / Format ouvert : 60 x 15 cm
Nombre de pages : 12 pages (dont 2 qui seront utilisées pour la couverture et 4ème de couverture)

 

Matériel :
– une bande de feuille blanche (150 à 200 gr minimum) de 60 cm de long par 15 cm de haut.
(je vous suggère par économie, d’acheter pour la classe des grandes feuilles canson de format raisin / 50 x 65 cm et de couper dans ce format 3 bandes soit 3 carnets).

 

– 2 feuilles cartonnées pour renforcer la première et la quatrième de couverture, pour avoir un support rigide.
carnetconfection

 

– du matériel de récupération, des beaux papiers, des ciseaux, de la colle, et de l’imagination pour personnaliser vos couvertures. Ces idées graphiques seront à coller sur votre carton de couverture et de quatrième de couverture pour ne pas les laisser brutes comme vous je l’ai fait sur la photo.
Voilà quelques exemples pour vous donner des idées de couverture, mais ce sera à chacun de personnaliser cette couverture…avec son prénom, ou avec une photo, ou des papiers collés, ou autre…

 

IMG_2020

 

2°/ Sur un papier libre (hors carnet) je propose à chaque enfant et enseignant, d’écrire le parcours d’un matin pour se rendre à l’école.
(Notes ou rédaction, le choix est laissé à votre instituteur)

 

Sur cette feuille, chacun pourra commencer à se raconter sur un matin en partant de chez lui. Concentrez-vous sur ce que vous avez envie de raconter, sans penser à la partie graphique, juste sur l’écrit.
Votre chemin pour aller à l’école le lundi par exemple :
– point de départ : le réveil
– point d’arrivée : le portail de l’école ou à la cour d’école.
A la manière d’un reporter il vous faudra décrire ce qui se passe du point A au point B.
Ce travail écrit peut être réalisé à partir des moments que vous avez identifiés dans le film de Pascal Plisson ou des questions que je vous ai transmises (voir ci-dessus) ou à partir d’autres idées.

 

Attention à ne pas décrire uniquement le chemin géographique…il faut que chacun livre des éléments qui l’identifient (dans la limite de la pudeur de chacun bien sûr).

 

Le ton de ce récit peut être humoristique ou très sérieux, selon les envies de chacun. Prenez le temps de rédiger, de reprendre vos notes, de les enrichir, de les transformer jusqu’à ce que vous receviez mon prochain message.

 

Ce travail sur page blanche est un travail préparatoire. Il sera ensuite réinvesti dans votre carnet lors de l’activité n°2.

 

Voilà pour cette première mission !

 

J’aurai plaisir à découvrir vos couvertures personnalisées (une ou deux photos de vos carnets groupés ou un choix de deux photos de carnets que vous jugerez intéressants de me présenter) ainsi que les textes que vous avez déjà rédigés (ceux de 3 ou 4 élèves), afin que je puisse vous guider au mieux lors de la prochaine mission.

 

Cet envoi est à effectuer jusqu’au 13 décembre au plus tard.

 

J’espère que mes explications seront suffisantes et vous seront plaisantes!
« Haut les cœurs et bon travail à tous »
Elodie

 

Première activité
 


19 commentaires pour “1ère activité”

  1. Bonjour Elodie,
    Nous sommes les élèves de 6eme primaire de l’école St. Anne à Waterloo en Belgique,dans la classe de Mr André.Voici quelques “chemins de l’école” d’élèves de notre classe:
    A 7h15 je me lève,je m’habille puis je descends dire bonjour à mes parents.
    Je prends mon bol de céréales avec du lait,je mange vite! Puis je me brosse les dents,je prends mon cartable et je monte en voiture.Je m’attache et nous démarrons.Maman se gare sur le parking et je descends.
    Noah

    Je me réveille à l’aide de papa ou de ma DS!Ensuite je m’habille,je descends et je mange.Ensuite j’enfile mon manteau et j’attends mon père en regardant la télé ou en jouant à ma console.Papa va d’abord déposer mon petit frère et ensuite moi. Samuel

    Je me réveille vers 7h,ensuite je vais prendre ma douche.Je m’habille en choisissant soigneusement mes vêtements.Je descends et je mange une tartine à la confiture en regardant la télé.Ensuite je me lave les dents,je mets ma veste et mes chaussures,je dis au revoir à maman et je pars avec mon papa en voiture.Il y a souvent des embouteillages.Une fois arrivée sur le parking de l’école, je sors de la voiture,je dis au revoir à mon papa puis je marche jusqu’au portail de l’école. Julie

  2. Bonjour Elodie,voici quelques-uns de nos “chemins de l’école”.Nous sommes les élèves de 6eme primaire de l’école Sainte-Anne à Waterloo en Belgique,dans la classe de Mme Chantal.
    Voici le chemin de Cyprien:
    Je me réveille vers 6h30-7h00.Ensuite je prends mon petit déjeuner.En été,je vais en vélo à l’école,sinon,je vais en voiture.Je pars à 7h55,avec mes frères,le trajet en voiture fait 2,65km, et nous écoutons la radio.
    Et voici le chemin de Dorian :
    Je me réveille à 7h du matin,je m’habille, je mets mes bottines et je mange une crêpe.A 8h10 je pars en voiture,le trajet se fait en silence.A 8h30,j’arrive à l’école.Je porte mon sac qui est très lourd jusqu’à la grille de l’école.
    Et voici enfin le chemin de Zoé:
    Je me réveille entre 7h et 7h15,je commence par choisir mes vêtements,puis je m’habille.Quand c’est fait, je me rends dans la cuisine où je déjeune seule.Quelquefois je vais voir le lapin…A 8h,j’embarque dans la voiture avec mon père et mon petit frère,ou avec maman.On écoute un CD,la radio ou on parle.J’arrive à l’école entre 8h10 et 8h35.Quand il fait froid, je mets mes bottes et ma veste d’hiver.

    À bientôt,Elodie,pour la prochaine activité!

  3. Chère Madame,

    Nous avons eu beaucoup de plaisir à créer la couverture de notre carnet de voyage et on se réjouit de faire la suite.
    Merci, grâce à vous, nous redécouvrons notre chemin d’école et nous remarquons des détails qu’on n’avait jamais vus.
    Nous vous souhaitons de bonnes fêtes de fin d’année et vive l’année prochaine et vos nouveaux messages.

    Les élèves de la classe de 5/6HB de l’ECLF de Berne

  4. Les carnets de la classe 5/6HB de l’ECLF de Berne

  5. … les suivants …

  6. SUR LE CHEMIN DE L’ÉCOLE
    6H30:réveil. Bien-sûr,il me faut 3mn pour me réveiller complètement. Puis je m’habille, ce qui me prend beaucoup de temps.
    6h50:je descends pour prendre mon petit-déjeuner. Des céréales nature, je déteste, mais maman n’arrête pas de m’en acheter…
    puis une petite tartine pour finir.
    7h30:je m’habille chaudement, mets mes bottes, mon bonnet, mes gants et mon écharpe. Le temps que mon frère et ma soeur s’habille, il est déjà 45.
    7h45 :Départ.je monte dans la voiture (maintenant, je peux monter devant) et on part.
    7h55:Arrivée à l’école.Je rejoins mes copines, et on se raconte tout ce qui s’est passé en leur absence…
    8h00: Sonnerie! C’est reparti pour une journée d’école…
    Edwige, classe de 7P/8P, Genthod (Suisse)

    Le bruit que mon frère fait me réveille. Il est 07:05. Je me lève et dis bonjour à ma famille. Mon petit-déjeuner avalé, je prends ma douche et me déguise (en écolière des années 40) . Aujourd’hui, c’est l’Escalade. C’est une fête où les enfants se déguisent. Je dis au revoir à ma mère et à mon père puis à mon frère(déguisé en chevalier) et pars pour l’école à pied avec ma soeur (déguisée en indienne). Sur mon chemin je rencontre mon voisin et ma voisine (déguisés en shérif et en grand-mère). J’arrive à l’école juste à l’heure et rentre en classe avec mes amies et amis déguisés.
    Sami, classe de 7P/8P, Genthod (Suisse)

  7. Voici les premiers carnets de voyage de la classe. Nous nous réjouissons d’y mettre du contenu!
    Alexandra, Oriane etClara; Genthod (Suisse)

  8. Bonjour madame Balandras,
    Nos carnets sont magnifiques, nous adorons vos idées et nous avons hâte de lire votre prochain message.Nous avons choisi des beaux papiers, nous espérons qu’ils vous plairont.Au revoir !
    La classe de CM1 de l’école primaire française de Genève

    Voici 5 textes :
    Ce matin le réveil est difficile (ce n’est pas la première fois !). Je prends mon petit déjeuner sans appétit puis je me prépare, je m’habille, je me lave les dents.
    Comme tous les mardis, je dépose ma sœur à son école avec ma mère. En voiture, nous écoutons une émission qui parlait de la biscotte de Proust. Je n’ai pas tout à fait compris. Nous revenons à la maison, ma mère gare la voiture, je descends et nous partons enfin pour mon école. Nous marchons sur le trottoir. Il y a beaucoup de circulation, un bouchon se forme. Nous arrivons à l’arrêt de tram. Encore quelques minutes dans le tram et nous arrivons à l’école. Je suis soulagée.
    Valentine

    Je pars seule à 8h00. J’achète mon petit déjeuner, il neige, une voiture fait un dérapage et laisse des traces sur le goudron. J’ai eu peur ! J’arrive quand même devant l’école à 8h10, j’attends en regardant les menus de la cantine et en parlant avec Valentine. Madame Vaglio nous ouvre gentiment. Je repense à ce fabuleux voyage en Périgord !
    Violette

    Je me rappelle encore d’un matin où en allant à l’école, j’ai croisé une amie de mon ancienne école. Cela faisait si longtemps que nous ne nous étions pas vues que l’on ressemblait à deux tomates extrêmement mûres. J’étais si contente de la revoir! Nous nous sommes serrées très fort, si fort que j’ai cru que j’allais arriver en retard ! Finalement nous avons continué nos chemins séparément. Et j’ai repensé à ce merveilleux séjour en Périgord.
    Constance

    Ce matin, je me lève, je m’habille chaudement et je prends mon petit déjeuner : tartine de confiture et verre de jus d’orange. Après m’être lavé les dents, j’enfile mes chaussures et hop, nous sommes partis pour l’école. Je monte dans la voiture de ma mère. La voiture est très vieille. Elle est plus vieille que moi, elle a 15 ans. Nous avons tout de suite allumé le chauffage, puis la musique. Nous sommes partis sur un chemin étroit. Arrivés à l’école, je me dépêche de sortir de la voiture, d’embrasser ma mère et d’entrer dans cette grande cour.
    Mattéo

    Aujourd’hui il neige, je suis dans mon lit. Tout à coup mon père entre dans ma chambre habillé de trois gros pulls en laine, de grosses bottes en caoutchouc, des gants…
    Il me dit : « Lève-toi il neige trop, tu dois aller à l’école à pied.» Quand je sors de chez moi je vois les paysages enneigés. Je me sens lourde, je le dis à mon père qui rigole et me répond: «Attends d’avoir ton cartable! ». Il avait raison. Mes pas s’enfoncent dans la neige, d’un coup je m’écroule. J’aperçois l’école. Sauvée ! Je ne suis pas la seule en retard, je suis rassurée.
    Joséphine

  9. Bonjour Elodie, et bonjour à tous!

    Nous avons déjà bien commencé le projet… Nous avons pensé à des anecdotes et avons chacun pris une photo sur notre chemin ( mais ça c’était avant de connaître l’activité numéro un… alors on les garde pour plus tard!! 🙂
    Voici donc nos carnets en chantier… certains sont déjà bien avancés… Mais nous avons tous choisi un titre et nous voulons l’ajouter au plus vite!!!

    Voici quelques chemin d’école un peu variés… à pied, en voiture, en ville ou à la campagne….

    Le chemin de Léa ( 9 ans)
    Pour commencer, je vais m’habiller vers 6h30, ensuite, je vais déjeuner bien sur avec mon frère et ma maman. Mon papa est déjà parti. Puis je vais me laver les dents et je mets mes chaussures. Je sors de la maison et je vois une camionnette blanche; elle vient pour l’instant chez la voisine pour faire des travaux.
    Maman démarre. Moi j’habite à Erria, à la campagne. On se dirige vers les villages suivants… Le village d’après est Vilette, puis Bra où j’habitais avant. En face de la maison où j’habitais, il y a un château et le jardin communautaire. Il ne reste plus grand-chose à vous raconter. Il reste un chemin puis l’autoroute… Après il y a des rues et j’arrive à l’école.

    Le chemin de Jeanne ( 9 ans)
    Moi, l’école n’est pas tès loin de chez moi. J’y vais seule quand papa traîne. Alors je lui demande si je peux et il dit « oui » et après, je pars, ou parfois j’y vais avec ma maman et Marie, ma sœur. Mais maintenant maman ne vient plus me conduire parce qu’elle doit s’occuper d’Ana mon autre petite sœur. La maison d’Eva, ma copine, est quelques maisons plus loin, parfois on se croise. Mes voisins ont deux chiens. L’un est blanc avec quelques tâches noires et brunes, l’autre est noir. Ils sont tous les deux de la même espèce et courent très vite, ils sont très très fins. Je les croise souvent.

    Le chemin d’Azel ( 9 ans)
    Je monte dans ma voiture qui est garée dans mon jardin, rue Thône n° 5, puis nous démarrons la voiture et nous filons vers l’école de maman. Nous quittons donc Bressoux pour aller à Agimont. Quand maman descend de la voiture, on lui dit « Au revoir » et nous partons à l’école du Laveu. Nous arrivons à l’école et j’arrive sur le trottoir. Et voilà le trajet que je fais chaque matin !

    Nous allons essayer de dessiner nos chemins d’école sur des plans du quartier pour les plus proches, ou de la Province de Liège pour nos amis qui viennent de plus loin!

    Nous avons reçu de la part de saint Nicolas cette année un bon pour un cinéma… Donc nous irons voir le film ” Sur les chemins de l’école” le lundi 13 janvier.

    Quel beau projet, vivement la suite et Bonnes fêtes de fin d’année à tous!!!!!

  10. Bonjour Elodie,

    Nous sommes à fond dans les réalisations des carnets de voyage. Cette activité est très motivante et les élèves éprouvent beaucoup de plaisir à la réaliser.

    Voici en photos quelques carnets réalisés ces jours :

    Et les petits écrits de trois élèves :

    Clélia : “Je me lève à 7h15. Je m’habille puis je mange mon petit-déjeuner (tartines ou céréales). Après, je vais me laver les dents et puis je mets ma veste et mes baskets. Je vais à l’école à pied. Je suis avec mon frère Timoteo. Il fait froid et c’est nuageux. Dans mon sac, il y a mes devoirs. Mon point de départ est la maison. Le long du chemin, je vois des bâtiments et des jardins. Je mets 2 à 3 minutes pour arriver à l’école. Je passe par le chemin des Rasses, sur le trottoir.”

    Kiara : “Je me suis levée beaucoup plus tôt que d’habitude. Je suis sortie. Mon père m’a accompagnée jusqu’au trottoir de l’école, en voiture. J’avais mis mes bottines. Il faisait noir et froid. Dans mon sac, il y avait mes devoirs. Puis, je suis entrée dans la classe.”

    Rajah : “Je me lève le matin à 6h45. Je m’habille puis je descends au salon jouer du violoncelle pendant que ma maman prépare le petit-déjeuner. A 7h20, maman va réveiller ma soeur et je finis de jouer du violoncelle. A 7h40, nous mangeons le petit-déjeuner. Après, nous nous brossons les dents. Vers 7h55, nous partons avec ma soeur pour l’école. Il fait moins 5°. J’ai mis mes bottes. Mon chat m’a suivi jusqu’au bout de mon chemin puis il est rentré chez moi. D’abord nous montons une petite rue puis la patrouilleuse nous fait traverser. Après nous marchons un petit moment et nous arrivons à l’école.”

    A tout bientôt !

    A tous de très belles Fêtes de fin d’année !

    Classe de Carole Jöhl, 6P, Veyrier

  11. les suivants

  12. Et les derniers du jour :

  13. Bonjour Madame Balandras,

    Voici les fruits du travail que vous nous avez demandé.
    Nous vous souhaitons, ainsi qu’à tous les participants à cet atelier, d’excellentes Fêtes de Noël et une très Bonne Année 2014.
    Classe de 5P-6P de Giachem Michela. Ecole de Vésenaz. (GE)

    Mardi 10 décembre 2013, le chemin de l’école de Lulya, Jessica, Lya et Amir ressemblait à ça:

    “Je suis allée à pied à l’école, en parlant avec ma maman et mon voisin. J’avais des bottes noires avec du brillant. Il faisait beau, il y avait du givre et il faisait moins 2° degrés. Dans mon sac, il y avait mes devoirs. J’ai vu des cacas de chien et des voitures garées. Je ne vois pas souvent des voitures ou des motos qui passent.” Lulya

    “Yo siempre veo a mis amigos y siempre voy con mis amigos al cole. Una vez, una ardilla la primera vez cuanda la vi en la calle era muy bonita. Mi madre me la enseño y tambien a mis hermanos. Yo siempre iba con mi madre y mis hermanos al cole y hoy hemos ido solos. Yo me llamo Jessica.”

    “Je suis venue en voiture à l’école avec mon papa et ma petite soeur. Je suis venue avec des bottes au pied. J’ai parlé avec mon papa et ma petite soeur. Il faisait froid, mais beau avec -2°. Dans mon sac, j’ai ma fourre, mes devoirs, mon cahier d’allemand, des mouchoirs et ma brosse à dents. J’ai vu des arbres, des oiseaux, du gazon et des maisons. Dans la voiture, mon papa s’est énervé parce qu’il ne trouvait pas de bonne chanson.” Lya

    “Ce matin, j’ai vu un chat qui faisait peur à un chien et j’ai vu une poubelle qui ne devait pas être là. Je suis venu tout seul. Il fait beau aujourd’hui et probablement toute la semaine. J’ai longé la route de Thonon, puis j’ai pris le chemin de la Carcellière et je suis arrivé dans le chemin de la Californie. J’ai des chaussures Nike. Dans mon cartable, j’ai mon carnet d’allemand et mes devoirs.” Amir

  14. …et l’autre bout de la table.

  15. Une petite dernière, tous ensemble !

  16. Bonjour,
    Voici notre préparation : un carnet et un texte chacun.
    Nous avons eu beaucoup de plaisir à débuter l’atelier.

    J’ai un problème d’envoi avec les textes. Je pensais que c’était mon ordi. Je vais l’envoyer par mail à Marjorie.
    désolée.

    Nathalie Hofer

  17. Bonjour à tous,
    Nous sommes très contents de l’atelier. Nous vous faisons parvenir déjà la photo de nos carnets.
    Bonnes fêtes à tous !
    La classe de 4P de Grimisuat (VS)

  18. Bonjour,
    Voici 4 textes de notre classe :

    Ce matin, je pars de chez moi, je ferme la porte, le ciel est bleu. Je pars en courant, je traverse le passage piétons et je rencontre des copains, nous continuons jusqu’à l’école. Nous sommes arrivés.
    Dans la cour, Mattew nous explique un petit problème.
    Clovis, Grimisuat (VS)

    Ce matin, je me suis réveillée dans ma mezzanine. Je suis descendue l’échelle. Je me suis habillée et je suis montée voir mon papa et ma sœur. Puis, je me suis coiffée et j’ai fait éteindre le radiateur de ma chambre et ouvrir la fenêtre. J’ai bu mon cacao et j’ai été me laver les dents. Ensuite, j’ai été jouer avec ma sœur. Je suis sortie de la maison et je suis entrée dans la voiture de papa. On est arrivé à l’UAPE (unité d’accueil)et j’ai joué à la bonne paie. J’ai déjeuné et j’i rejoué à la bonne paie.
    La cloche qui annonce le départ à l’école sonna et je me suis préparée et je suis arrivée dans la cour de l’école.
    Manon, Grimisuat (VS)

    Ce matin, mon chat n’arrêtait pas de miauler, ça m’a cassé les pieds! Après, je suis descendu les escaliers er je suis allé déjeuner au salon et j’ai mangé un petit pain. Il était 8 heures et ma maman ma amené à l’école en voiture.
    Loris, Grimisuat (VS)

    Le réveil sonne, je me lève et vais m’habiller. Je prends le petit déj, je me coiffe et je mets ma veste. Je pars, mon père m’amène à l’école en voiture et je suis arrivée à l’école. Parfois, je vais à pied avec ma sœur. Et voilà, FIN.
    Ana, Grimisuat (VS)

    A bientôt !

  19. La classe de Veyrier (GE) avait oublié cette troisième photo des carnets. Bonne Fêtes à tous.
    Carole Jöhl

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Site offert par © Fondation Gloriamundi    Logo de la Fondation Gloriamundi   Avec le soutien de la Loterie Romande Graphisme Cindy Heimo, Illustrations Jérémie Borel