Présentation de l’auteur

Bonjour à tous,

 

Exercice difficile que de me présenter, et de tenter de vous donner envie de me suivre dans cette aventure du carnet de voyage !

 

Mais commençons par vous dire que je m’appelle Elodie, et que je suis née il y a 33 ans en Saône et Loire, en France.
J’ai ensuite suivi mes parents à l’âge de 12 ans, en Haute Savoie, près du Lac Léman, à Thonon-les-Bains.
Après des hésitations sur le futur métier que je voulais faire, je me suis lancée, après mon Bac Littéraire, dans des études d’Arts Appliqués, pour sortir avec un diplôme de “dessinatrice conceptrice”, au bout de 4 ans.

 

atelier2

Drôle de diplôme me direz-vous, mais pas si abstrait qu’il n’y paraît…Car cet examen m’a permis de m’installer en free lance, en tant qu’illustratrice-graphiste.
Voilà maintenant 9 ans, que j’exerce cette profession chez moi, dans une pièce intitulée : atelier / bureau.

 

 

atelier1

 

Mon activité professionnelle est donc rythmée d’une part par l’illustration, essentiellement pour l’édition jeunesse.
Que se soit album, presse, roman, documentaire et même des manuels scolaires.

 

publications

 

Et je complète cette activité par des commandes de graphisme : réalisation d’affiches, logo, flyer, cartes de visites, etc…
Activité que j’exerce aussi à l’atelier, mais cette fois grâce à l’outil informatique !

 

graphisme

 

Alors me demanderez-vous peut-être….”mais quel rapport avec le carnet de voyage?”
Et bien non seulement le carnet de voyage, est pour moi, une discipline qui allie l’illustration et le graphisme, mais aussi une expression artistique et littéraire que j’affectionne particulièrement.
Le carnet de voyage me semble être une “écriture” proche du reportage.
Il permet de se raconter, ou de parler d’un sujet à travers l’écrit, le dessin, la photo et toutes sortes de technique artistique, qui est propre à chaque “auteur”.

 

OUI, vous serez AUTEUR dans cet atelier et je vous proposerai d’écouter au maximum l’artiste qui est en chacun de vous…
Photo, dessin, collage, peinture, écrit…tout sera possible mais il vous faudra choisir le “média” avec lequel vous vous sentirez le mieux…
Nous tenterons de “mixer” un maximum les médiums, mais je vous laisserai libre du choix des outils.

 

En ce qui concerne le support des carnets, je pourrai également vous guider et je suis sûre aussi que vous amènerez vos propres idées.

 

carnetniger1

carnetniger2

 

 

 

 

 

 

Je me permets d’ailleurs de vous transmettre deux exemples de carnets que j’ai réalisés….
L’un au Niger où j’ai pu partir avec une association humanitaire, qui vient en aide aux populations de l’Ighazer. (Touaregs en majorité).

 

 

 

 

 

 

 

 

carnetaviron2carnetaviron1

 

 

 

 

 

Et un autre plus récent, sur lequel je travaille chaque mercredi.
Un projet sur deux années, auprès de 7 adolescents scolarisés au collège, et 7 adolescents déficients intellectuels, scolarisés en IME.
J’essaierai de vous faire suivre à chaque message, quelques extraits pour vous montrer l’avancée de ce projet.

 

 

 

 

 

 

 

Encore une toute dernière question que vous vous posez peut-être : “Mais alors, sur quoi allons-nous travailler”?
Et bien je vous propose de travailler sur le thème “du chemin de l’école”, en hommage au film de Pascale Plisson “Sur le chemin de l’école”.

 

Affiche-du-film-SUR-LE-CHEMIN-DE-LECOLE

 

En effet vous allez tous à l’école…mais :
– COMMENT ? à pied, à vélo, en voiture, en transport en commun ?
– AVEC QUI ? un parent, un frère, un ou des amis, seul ?
– DANS QUELLES CONDITIONS ? avec de la musique, dans le silence, en lisant un magazine ou les textos de
votre portable, avec votre petit déjeuner dans les mains?
– QUELLES CHAUSSURES ce matin?
– LA METEO?
– VOTRE SAC d’école, qu’y a-t-il dedans, pour quelles matières?
– LE POINT DE départ du chemin (la maison, un ami, un parent, un abri bus?) et le POINT D’ARRIVEE du
chemin (le trottoir de l’école, le parking de l’école, le métro…)
– QUEL est l’environnement? bâtiments? reliefs? champs?
– UNE ANECDOTE peut-être ce matin? un chien est venu à votre rencontre sur le trajet? un jeune a manqué
se faire écraser? des bouchons? les pompiers? une rencontre inopinée?

 

Autant d’éléments qui permettront de vous raconter de manière individuelle, et qui pourront également permettre, je pense, un beau travail collectif.
Car j’ai le sentiment que ces données seront propres à chacun, mais révéleront aussi ce qui réunit l’ensemble des écoliers suisses. (Même sur un même trajet, les points de vue seront sans doute différents).

 

Je me permets de vous faire passer une petite vidéo, pour amorcer ce sujet.
Je ne vais plus à l’école en tant qu’étudiante, mais en tant que maman, car je vais chercher ma fille à l’école maternelle, et le plus souvent à pied. Difficile de vous filmer le trajet complet, car la vidéo serait trop lourde, mais voilà le début…

 

En attendant, je vous suggère de visionner le film de Pascal Plisson, s’il est diffusé en Suisse en ce moment, ou voir les bandes annonces sur internet…
Car c’est le point de départ de notre sujet.

 

Je vous invite également à visiter mon site internet www.elodiebalandras.com et à vous mettre dans la peau d’un véritable reporter.
Un reporter aux multiples “médias” (crayon, photos, dessins, etc) pour un reportage créatif, récréatif et artistique que j’ai hâte de découvrir!!!

 

J’attends votre retour avec impatience.
N’hésitez pas à me faire part d’éventuelles questions sur mon métier.
Vous pourrez aussi me transmettre votre ressenti sur le film ou sur le sujet proposé.

 

Elodie

 

Présentation d’Elodie Balandras


10 commentaires pour “Elodie Balandras”

  1. Bonjour Madame Balandras,

    Les élèves de la classe de CM1 de l’Ecole Primaire Française de Genève se réjouissent de participer à cet atelier d’écriture.

    En octobre dernier, « Le chemin de l’école » les a conduits dans le Périgord pour une semaine de classe découverte. Ils ont immédiatement pensé à cette merveilleuse expérience en commençant à réfléchir au carnet de voyage, d’autant plus qu’ils ont pris pendant leur séjour de nombreuses photographies qu’ils n’ont pas encore exploitées.
    Ci joint, une de ces photographies prise par Alexandra et Félicia lors d’un arrêt pendant le voyage.

    Nous espérons vraiment que le travail collectif des ateliers sera compatible avec notre projet. Dans tous les cas, nous sommes impatients de commencer.

    Pour la classe,
    l’enseignant monsieur Patrick KOLB

  2. Bonjour Elodie,

    Nous sommes 15 élèves de la classe de Monsieur André, à l’école Sainte Anne de Waterloo. Dans notre classe, il y a 10 garçons et 5 filles.
    Nous sommes partis une semaine en classes vertes à Chiny, début octobre; et à présent nous participons à différents projets de lecture et d’écriture. Nous allons également réaliser un chef-d’œuvre pour la fin de notre 6ème primaire.
    Nous sommes ravis et impatients de démarrer ce projet d’écriture avec vous!
    Nous espérons recevoir bientôt de vos nouvelles,
    Au revoir,
    Les élèves de Monsieur André

  3. Bonjour Elodie,

    Nous aimons beaucoup vos dessins et nous sommes impatients de faire cette expérience de dessins, écriture et lecture avec vous.

    Nous sommes une classe curieuse de savoir plein de choses.

    Nous sommes à l’école de Serrières à Neuchâtel en Suisse.

    Nous sommes une classe de 6ème Harmos (4ème primaire) composée de dix garçons et neuf filles.

    Nous aimerions vous rencontrer.

    Aurevoir Elodie et meilleures salutations.

    Les élèves
    et leurs maîtresses, Annick Delay Baer et ELiane Caillet

  4. Bonjour Elodie,

    Nous sommes la classe de 6ème primaire de Madame Chantal, à l’école Sainte Anne à Waterloo, en Belgique. Dans notre classe, il y a 6 filles et 16 garçons.
    Notre “chemin d’école” passe par plusieurs projets : des cours de secourisme, un “chef-d’œuvre” en fin de 6ème primaire, la rédaction d’un vrai journal pour un concours,…
    Il paraît que nous sommes la classe la plus “énergique” de l’école (!) et nous sommes impatients de mettre notre énergie au service de la réalisation de votre livre!

    Très cordialement,
    Les élèves de Madame Chantal

  5. Chère Madame,
    On a beaucoup apprécié votre présentation. On se réjouit de travailler avec vous et on est impatient de savoir comment on va faire.
    Nous sommes 17 dans la classe. 11élèves de 6H et 6 de 5H.Notre école se situe dans la capitale mais on habite dans différents quartiers. Ce sont Elise et Madina qui ont le plus long chemin d’école. (20 et 30 km).
    On a une petite pause à midi alors on mange tous ensemble à l’école. Nous sommes très contents quand notre cuisinier fait des frites, une pizza, des pâtes, des calamars, des boulettes ou un riz au curry.
    Voilà, on est prêt, enfin presque. Nous devons encore enfiler nos chaussures !
    A bientôt.
    Les élèves de la classe de 5/6HB de l’ECLF à Berne

  6. Salut Elodie,
    Nous sommes les pandis-pandas ( c’est le nom de notre classe) .Nous habitons en Belgique, à Liège. Nous sommes en 3e et 4e primaire nous avons entre 8 et 10 ans ! Dans la classe, il y a 24 pandas et Laura, notre institutrice. Tu as le même âge que Laura.
    Tu as l’air très gentille. Nous sommes contents de correspondre avec toi. Pourquoi as-tu choisi ce métier ?
    Nous allons essayer d’aller voir « Sur les chemins de l’école » et pour l’instant on a déjà regardé la bande annonce. Surement que ce film t’a plu !!
    Devons-nous faire chacun notre chemin de l’école ou une partie d’un seul livre pour la classe ?
    Nous avons hâte d’essayer cet atelier, on va bien s’amuser. Dans notre classe, il y a des artistes !
    Voici la photo de notre point d’arrivée… l’école du Laveu.

    Nous espérons que tu nous répondras vite.
    Gros bisous,
    Les pandas et Laura

  7. Bonjour Elodie,

    Nous sommes une classe de 6P de l’école du Grand-Salève, à Veyrier, Genève.

    Nous sommes 25 élèves. C’est la deuxième année que nous participons à la Bataille-des-livres, et nous nous réjouissons de travailler avec vous sur ce si beau projet.

    Nous allons visionné le film que vous nous recommander. Il est émouvant.
    Nous avons plusieurs beaux “chemins d’école”, car nous sommes curieux et aimons découvrir.
    A très bientôt!
    Pour les élèves

    Carole Jöhl

  8. Chère Elodie,

    Nous sommes la classe 4ème primaire (6H) de Grimisuat, Valais, Suisse. Nous sommes 20 élèves: 11 filles et 9 garçons. Nous sommes ravis de participer à cet atelier d`écriture avec vous, car nous sommes curieux de vous découvrir. Vos dessins et vos livres nous plaisent beaucoup.
    Meilleures salutations.
    Les élèves de 4P de Nathalie Hofer.

  9. Bonjour Elodie, et bonjour à tous les autres participants!
    Les 22 élèves (14 élèves de 7P et 8 élèves de 8P) de la classe habitent le village de Genthod. Notre école se situe dans la campagne genevoise, assez proche du lac Léman. Pas loin de l’école, on peut même voir le Mont-Blanc!
    Mardi prochain, nous irons tous voir le film “Sur le chemin de l’école”, dans le cadre d’une sortie scolaire. On se réjouit de pouvoir ensuite en discuter, avant de collaborer avec vous à la création de nos carnets de voyages, sur NOS chemin d’école!
    Cette année, le chemin emprunté par la classe sera aussi musical, puisque nous apprenons la flûte à bec avec notre enseignant et qu’un concert est prévu au printemps. Ce chemin nous conduira aussi à notre camp de fin d’année: un séjour itinérant de 4 jours, avec 5 roulottes, tirées chacune par un cheval! Il y aura là de quoi réaliser un autre “carnet de voyage” à cette occasion!
    En attendant les premières propositions d’Elodie, nous vous adressons nos meilleures salutations.
    Les élèves et leur enseignant, Monsieur Dominique Favre

  10. Bonjour Madame Balandras,
    Nous sommes ravis de participer à cet atelier d’écriture d’un carnet de voyage avec vous. Chaque élève aura ainsi un souvenir personnel à la fin de l’année et aura exercé différemment sa capacité à vivre le monde environnant. Il y a 23 élèves dans la classe: 17 filles et… 6 garçons ! Nous sommes une classe à double-degré, 5P et 6P. Nous avons une télévision dans notre classe: ce matin, votre chien y aboyait avec conviction. Notre enseignant a beaucoup de chenit (désordre) sur con bureau. Avant de commencer cette aventure du voyage proche, nous avons déjà quelques questions à vous poser: Quel est le premier livre que vous avez illustré ? Et le plus récent ? Quel âge a votre fille ? Pourquoi avez-vous choisi votre métier ?
    Dans l’attente de votre première proposition, voici “une feuille arrachée” au carnet de voyage d’Alix ce matin.
    Nous vous envoyons nos meilleures salutations.
    Les élèves de la classe de M. Giachem Michela. (Vésenaz, GE)

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Site offert par © Fondation Gloriamundi    Logo de la Fondation Gloriamundi   Avec le soutien de la Loterie Romande Graphisme Cindy Heimo, Illustrations Jérémie Borel