Présentation de l’auteur

 

Bonjour à vous toutes et à vous tous, carnettistes en herbe !

 
espritdefemmes11bis

Je m’appelle Antonia Neyrins et je suis carnettiste, ou auteure illustratrice de carnets de voyage, si vous préférez. Mon premier carnet de voyage date de 1972, j’avais huit ans, j’ai réalisé un carnet de voyage sur l’Espagne où j’ai passé un mois, seule dans la famille de mon père (je suis donc à moitié française, à moitié espagnole).

 

Carnettiste, c’est quoi ça ?
Et un carnet de voyage, c’est quoi exactement, me direz-vous ?

 

palettechèvre roussillon Le carnet de voyage est un art métis mêlant l’image et l’écriture qui retrace un voyage réel ou imaginaire, lointain ou immobile. C’est tout à la fois un journal intime, un recueil de souvenirs et un livre d’artiste, un assemblage très libre de mots et d’images : poèmes, croquis, photographies, aquarelle, collage… Ce n’est peut être pas encore très clair, alors voici quelques images :

 

 

coq

 

inde

 

dessin

 

Carpe diem, goût des voyages et de la liberté sont les trois couleurs primaires de ma palette et on dit aussi que mes signes particuliers sont l’amour de la couleur et la multiplicité des techniques (aquarelle, pastel gras, collages et récupérations) mais aussi des approches (un regard d’enfant, un cœur d’ethnologue et la plume parfois acide d’une journaliste).

 

Mes carnets de voyage et d’émotions sentent le bonheur, celui que l’on a tous au fond de nous et qui ne demande qu’à éclore. Si la pratique du carnet de voyage est une philosophie de vie, le voyage en lui-même est un prétexte et un alibi, car plus que le lieu lui-même, c’est la rencontre avec l’autre qui prime dans mon approche, et mon désir de propager le bonheur.

 

Il faut aussi que je vous dise que je suis une grande voyageuse, j’ai découvert presque une cinquantaine de destinations: l’Afrique (12 pays du Maroc au Lesotho en passant par le Bénin, le Congo Brazzaville, l’Ethiopie et le Mali…), les Caraïbes (Martinique, Guadeloupe, Archipel des Saintes, Cuba, Marie Galante, Aruba, Curaçao , Grenade et plusieurs autres îles), l’Asie (la Thaïlande, la Chine et l’Inde), l’Amérique du Sud (Chili, Argentine, Brésil, Pérou), la Polynésie française (7 îles), l’Océan Indien (Mayotte, La Réunion) l’Amérique du Sud (Chili, Argentine, Brésil et Pérou) et un petit tour d’Europe (Irlande, Portugal, Grèce, Autriche, Russie, Italie, Belgique et Suisse !). J’ai aussi des carnets de sac à main, des carnets intimes et des carnets imaginaires.

 

ethiopie

 

Mes destinations préférées sont la France d’outre-mer (j’ai eu la chance de découvrir la Martinique, la Guadeloupe, un des cinq archipels de la Polynésie, Mayotte et la Réunion ; je rêve maintenant de découvrir la Guyane, la Nouvelle Calédonie mais aussi Wallis et Futuna), et le continent africain (où j’ai eu la chance de voyager dans 12 pays différents). Je me sens citoyenne du monde.

 

ethiopie2

ethiopie3

 

Quand je ne voyage pas, je pose mes valises dans une petite ville de la région parisienne et je vis comme une sauvage enfermée dans mon univers. Mes vacances préférées : rester chez moi !

 

Sinon, je suis maman de deux grands enfants nés en 1991 et 1995.

 

J’aime ma famille, les vieux livres, le chocolat noir, les marchés aux puces, la poésie, la musique du monde, les proverbes africains, la littérature africaine et antillaise (mon auteure préférée est Maryse Condé), les maracujas (fruits de la passion), les goyaves et les figues, découvrir d’autres cultures, les animaux, marcher, rire, lire et écrire, dessiner et peindre, ne rien faire, dormir, passer la journée dans un hamac, apprendre et étudier, voyager (cette liste est dans le plus grand désordre).

 

Je n’aime pas beaucoup le sport (je ne sais même pas faire du vélo), la compétition, la bêtise, la vitesse, l’impolitesse, la méchanceté gratuite, la cervelle et le chou-fleur, le métro parisien, prendre l’avion, les racistes et les intolérants, la saleté, la télévision, être en retard, être encore en pyjama à midi, aller chez le coiffeur, les films d’horreur et les manèges, avoir peur (il en manque sûrement d’autres).

 

J’ai publié quelques carnets de voyage et quelques livres, mais pas beaucoup par rapport à tous les carnets qui s’entassent dans des malles chez moi. Par contre, j’expose très souvent mes carnets de voyage originaux, sous vitrines, dans des bibliothèques et des festivals.
J’aime beaucoup transmettre mon savoir-faire et j’anime des ateliers avec des enfants et des adultes (de 3 à 80 ans pour l’instant !) dans les écoles, les bibliothèques, en prison aussi, en France, mais aussi à l’étranger, et grâce à vous, par internet bientôt !

 

Lettres de Guadeloupe

 

 

 

 

« Lettres de Guadeloupe », que vous avez peut être lu en classe.

 

 

 

 

Couverture sepia

 

 

 

« Carnets de voyage, mode d’emploi » qui pourrait vous aider à créer votre carnet de voyage.

 

 

 

 

 

 

Quelques autres livres que vous pourriez consulter :
– « Carnets de voyage, le monde au bout du crayon », Musée de la Poste, Editions Snoeck, 2010.
– « Vivre Vieux ! », éditions Alternatives, avec les Carnettistes Tribulants, 2009.
– « Banlieue Nomade », éditions Alternatives, avec les Carnettistes Tribulants, 2006.

 

 

J’espère vous avoir donné envie de vivre cette aventure en ma compagnie et faire un carnet de voyage sous la forme d’un portrait sensible de votre ville ou de la ville où se trouve votre école.

 

Si oui, je vous propose de commencer à constituer une boite à trésors dans votre classe où vous pourrez collecter plein de petits objets qui serviront à décorer votre carnet : feuilles mortes séchées bien à plat dans du papier journal sous un gros livre bien lourd, vieux timbres, tickets de bus ou de transport en commun, tickets d’entrée dans les musées, journaux de votre ville, papiers fantaisies : kraft, papier calque, plan de la ville, vieux papiers jaunis…

 

Je vais vous aider à réaliser votre carnet de voyage et je vous donnerai plein d’idées pour cela. Vous pouvez aussi réaliser un carnet collectif pour votre classe pour garder une petite trace de ce voyage.

 

Je vous propose un modèle de carnet accordéon, comme le carnet japonais moleskine, qui existe en deux tailles : 9×14 cm et 13×21 cm, visible ici.

 

Il n’est pas indispensable de l’acheter, vous pouvez vous en inspirer pour créer le vôtre.

 

Voici ce que j’ai fait sur l’un de ces carnets accordéons au Maroc (mais il s’agit ici d’un petit carnet format 9×14 cm).

 
maroc-dattes-1

 

Le carnet fermé et sur les trois photos suivantes, quelques pages de ce long carnet accordéon.

 

pied

maroc-dattes-3

fruits

 

Vous pouvez découvrir plein d’autres images de mes carnets sur internet:
sur mon blog
sur mon ancien blog
sur mon site (qui n’est plus mis à jour)

 

Je vous montre aussi mes deux petits assistants que je n’emmène jamais en voyage, mais qui m’aident à faire mes valises et surtout à les déballer quand je reviens. L’un mange mes chaussures sous le bureau et l’autre confond le clavier de mon ordinateur avec un radiateur, saurez-vous reconnaître qui est qui ?

 

BlacktagBamboutag

 

Alors, vous venez en voyage avec moi ?

 

Racontez-moi qui vous êtes, j’ai hâte de vous lire et que vous m’emmeniez en voyage !

 

Antonia

 

Présentation d’Antonia Neyrins


7 commentaires pour “Antonia Neyrins”

  1. Bonjour ! Avec ma classe nous avons lu votre présentation et nous sommes enthousiastes. Nous avons l’impression que même si nous ne sommes pas très doués en dessin et en rédaction, avec votre aide, nous pourrons faire quelque chose.
    Notre maîtresse préférerait si c’était possible, que chaque élève ait son carnet de bord.
    Pour l’instant, nous vous écrivons depuis l’ordinateur de Florence (notre maîtresse) car l’ordinateur de notre classe ne fonctionne plus !
    Voulez-vous savoir des choses sur nous ?
    A bientôt. La classe de Florence Vauthey Bernex Genève Suisse

  2. Bonjour Antonia!

    Nous aimons ou aimerions…

    être une hirondelle qui sait lire, faire du freestyle en trottinette, le théâtre et les crêpes, les Big Mac, le foot et le village de Patu en Italie, inventer des histoires, l’art et Harry Potter, le sport et les voyages, les animaux et le skate, la chasse et la pêche, la nature, la grasse matinée, les livres et les spaghetti carbonara, regarder la télévision, aller à la piscine… et le chocolat!

    Classe de Inês Dietrich 7P Ecole de la Vigne-Rouge, Carouge, Genève, Suisse

  3. Bonjour Antonia,
    Nous sommes une classe de l’école de Pinchat, à Genève. Depuis nos fenêtres nous avons une vue magnifique sur le Salève, une belle montagne qui domine le canton et où on peut monter en téléphérique.
    Dans notre école il y a une très grande cour avec des arbres et des jeux. A côté nous avons un champ avec des moutons.
    Nous venons à l’école en vélo, à pied, en trottinette, en bus ou en voiture.
    Nous avons lu votre page et nous nous réjouissons de partir en voyage avec vous.
    Classe d’Isabelle Deshusses et François Berthod.

  4. Bondzoua Antonia,
    De nos Préalpes toutes blanches, un tas d’idées nous sont venues en lisant votre présentation. En fait, les carnets de voyage offrent une grande liberté !! On peut laisser aller notre imagination et faire voler les idées ! En plus, certains d’entre nous ont un peu peur de l’écriture… Du coup, le dessin et les collages viennent les sauver !
    Avec ces carnets, nous aurons une trace et dans quelques années, nous pourrons nous replonger dans nos souvenirs !! Vous nous avez proposé un carnet sur notre village… En discutant, nous avons eu plein d’autres idées. Serait-il possible de partir dans plusieurs directions ?? Notre maître fera une photo des ces idées… On pensait faire un carnet par personne plus un pour toute la classe… On espère que c’est réalisable !
    En fait, on ne s’est pas présenté… Nous sommes une classe d e 5P à Cerniat, petit village en Gruyère. Pour mieux nous découvrir, vous pouvez aller sur notre site (http://charmey.fri-tic.ch/enseignants/ludovic/site/).Nous terminerons tous nos portraits d’ici la fin de semaine prochaine. Nous faisons des articles de certaines de nos activités (onglets activités).
    On se réjouit de voyager avec vous !!

  5. Bonjour Antonia,

    Nous habitons La Chaux-de-Fonds, une ville située à mille mètres d’altitude. Nous avons eu beaucoup de plaisir à vous découvrir.
    Notre classe est comme un grand carnet de voyage imaginaire où chacun de nous occupe une place, au fil des pages…

    Sur une page, si j’étais…

    … une phrase, j’aurais écrit des amies phrases parce que j’adore être avec des copains ou des copines (Cécile).
    … un pays, je serais l’Irak parce que je suis iraqienne et c’est mon pays préféré (Stabraq).
    … un pays, je serais la Guadeloupe parce que je trouve cet endroit magnifique et propre (Glodie).
    … un objet, je serais un ballon de foot parce que j’adore le football (Alan).
    … un mot, je serais “tigre blanc” parce que c’est mon animal préféré (Sofia).
    … un pays, je serais la Suisse parce que la Suisse est mon pays préféré (Arthur).
    … un pays, je serais l’Australie parce que c’est beau, il fait chaud et c’est mon pays d’origine (Alister).
    … un objet, je serais un ordinateur parce que comme ça je saurais tout et je jouerais aux jeux vidéos (Rudi).
    … un objet, je serais une raquette de tennis parce que je fais du tennis (Ewan).
    … un pays, je serais le Portugal parce que c’est mon pays et ils gagnent presque toujours au foot (Patrick).
    … une image, je serais une maison parce que j’aime l’architecture (Tamara).
    … un mot, je serais “chanteuse” parce que j’aime chanter et car j’ai une belle voix (Sophia).
    … une image, je serais un hérisson parce que j’ai le même caractère que lui (Samuel).
    … un mot, je serais “loup” parce que c’est mon animal préféré (Nemesio).
    … un pays, je serais la Pologne parce que je suis un peu polonais et que l’Euro 2012 s’y est déroulé (Jérémie).
    … une image, je serais heureuse parce que j’aime les images (Selam).
    … un mot, je serais “eau” parce qu’elle est mon élément préféré (Zacharie).
    … un mot, je serais “dauphin” parce que c’est mon animal préféré (Meg).
    … un pays, je serais les Etats-Unis parce qu’il y a de grandes villes superbes (Randy).
    … un pays, je serais aussi la Suisse parce que c’est un pays amusant (Romain).
    … une image, je serais “joueur de football” parce que j’aime ce sport (Moussa).

    Au plaisir de vous relire et de poursuivre le voyage avec vous,

    La classe du collège des Marronniers.

  6. Bonjour Antonia,
    Notre école se situe dans un village de la campagne genevoise, mais nous ne sommes pas très éloignés de la ville.
    Ville et campagne sont donc des lieux que nous sommes habitués à visiter; de plus, les élèves de la classe on déjà eu l’occasion de voir d’autres environnements.
    Nous sommes curieux d’entreprendre cet autre type de voyage avec vous.
    A bientôt
    Classe de 7-8P de Christine Leuba, école de Troinex, Genève

  7. Bruxelles, lundi 18 novembre 2013

    Bonjour,

    Nous sommes la classe de P5FrC dans la section francophone de l’Ecole Européenne de Bruxelles IV (EEB4) à Laeken, Bruxelles, Belgique.

    Nous sommes ravis d’écrire un carnet de voyage ! L’an dernier, nous avons eu la chance de pouvoir rédiger un roman avec Laurent Chabin (« La nuit sort les dents » publié cet automne). Nous sommes impatients de découvrir un nouveau type de texte et un nouveau style d’écriture. Nous apprécions déjà beaucoup l’idée et vos dessins et espérons en découvrir de nouveaux prochainement.

    Nous sommes originaires des différents pays de l’Union européenne mais nous vivons actuellement tous à Bruxelles. Nous souhaiterions rédiger chacun notre carnet de voyage sur cette belle ville.

    Bien à vous ;

    La classe de P5FrC de l’Ecole européenne de Bruxelles IV

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Site offert par © Fondation Gloriamundi    Logo de la Fondation Gloriamundi   Avec le soutien de la Loterie Romande Graphisme Cindy Heimo, Illustrations Jérémie Borel