Le destin (presque) timbré d’Etienne Durillon

16 mai 2018
Victor, Genève, Suisse

J’ai bien aimé le livre Le destin (presque) timbré d’Etienne Durillon car l’histoire est assez prenante et les personnages sont drôles.

 

Certain moments sont ennuyants mais la plupart est intéressante.

 

Cette histoire prouve que l’on ne peut pas acheter des amis et que l’argent ne résout pas tout.

 

Je vous conseille de lire ce livre car une fois que vous l’avez commencé, vous ne vous en séparerez plus !

 

 

 

Site offert par © Fondation Gloriamundi    Logo de la Fondation Gloriamundi   Avec le soutien de la Loterie Romande Graphisme Cindy Heimo, Illustrations Jérémie Borel